Donc, comme je vous disais l'autre jour, je suis allé en Angleterre pour participer à un atelier organisé par le Threshold Center, un covoisinage anglais installé dans le Dorset (à l'ouest de Londres, au sud de Bristol).

J'en suis revenue plus motivée que jamais. Maintenant, je peux dire que j'ai vu de mes yeux vus. Et ce qui m'a le plus interessé, c'est que sur les douze participants, j'étais la seule jeune maman. Jusque là, j'avais surtout vu l'intéret du covoisinage du point de vue des mamans. Mais tous les autres participant étaient des gens de plus de cinquante ans qui cherchent des solutions constructives pour créer un lieu amical dans lequel ils pourront vieillir en harmonie. C'est vraiment enrichissant de partager toutes leurs idées, leurs besoins...

Les bouquins américains parlent beaucoup de l'importance de bien articuler la vision en début de projet. Jusque là, je ne comprenais pas vraiment pourquoi c'était si important. Et là, devant tant de besoins divergents ou complémentaires, j'ai du me rendre à l'évidence: articuler la vision c'est une absolue nécéssité. C'est un peu comme choisir des compagnons de voyage... Imaginez que je rève de faire un safari en Tanzanie, et que vous vouliez aller voir les mongols et passer des vacances sous les yourtes. Nous avons 3 choix, je vous suis en Mongolie, et je ronchonne tout le long que je ne vois ni lions ni éléphants. Vous me suivez en Tanzanie et vous ronchonnez sans arrêt qu'il n'y a pas de yourtes. Ou bien nous comprenons avant de partir que nous devrions plutôt chercher d'autres compagnons de voyages, qui partageraient nos envies de départ. Ce serait pas mal plus sain non?

Sinon, le threshold center, est un covoisinage un peu particulier, puisqu'il s'est donné pour mission d'être à la fois un exemple et un centre de formation. J'étais là avec ma soeur et ma fille de 5 mois, et nous avons été accueilli par des gens charmant et très ouverts. Ils donnent beaucoup de leur personne pour animer ces ateliers et aider ceux qui voudraient suivre leurs traces.

Le projet de covoisinage est une sorte de projet témoin pour un projet beaucoup plus ambitieux de construction d'un véritable écovillage. Si vous voulez jeter un coup d'oeil, c'est le projet DEVA.

L'atelier, c'était vraiment passionnant. A la fois par les discussions et parce que ça donnait la chance de faire une petite "expérience" de vie en covoisinage le temps d'un week end.

Et puis j'ai découvert l'existence d'un autre projet de covoisinage anglais The community project, dans le Sussex, qui m'inspire beaucoup parce qu'il a été créé par une bande de mamans. Et le résultat à l'air top cool..... Une communauté de 37 adultes et 29 enfants agés de 2 mois à 65 ans, dans un parc de 23 acres (environ 11 hectares)...

Donc, prochaine étape, prendre contact avec eux et aller les rencontrer... goodie goodie...