Alors voilà, ma liste au père noël pour notre communauté à nous (ma tribu de rakotos et moi). Silence, on rève!

Notre covoisinage à nous, il est à la campagne, mais pas trop loin d'une grande ville (proche de Grenoble ou Chambéry, ce serait rudement chouette, mais Lyon ou Toulouse, ça irait aussi, bref, un peu n'importe ou, mais plutôt dans la moitié Sud où il fait beau un peu souvent). On a rachetté un grand corps de ferme avec des dépendances, qu'on a aménagés en petites maisons. On a un grand parc de plusieurs hectares, avec une rivière au milieu. Et plein plein d'arbres.

piscine2Devant notre maison commune, tout au bout de la terrasse, on a installé une piscine naturelle biologique. L'eau est filtré par un savant système de bassin de régénération qui nous évite d'avoir besoin d'utiliser du chlore. Et puis c'est bien plus écologique. Le retour du printemps annonce les premières baignades. J'ai bien hâte.

On est 37 adultes et 26 enfants dans notre communauté. Le plus vieux à 87 ans, et la plus jeune, c'est ma douce Avana qui vient d'avoir 6 mois. Elle restera pas la plus jeune longtemps d'ailleurs, ma voisine attends un bébé pour le printemps. Mes voisins de droite, c'est un charmant jeune couple. Lui est Brésilien, il joue de la guitare et l'été quand on fait des feux dans le parc, il nous joue des airs de bossa nova au coin du feu. Sa femme (celle qui est enceinte) est Polonaise, et quand elle cuisine les petites galettes de pomme de terre qu'on mange avec de la crème et du sucre, mon petit Loulou et moi, on ne peux pas résister à cette odeur... heureusement, elle en fait toujours trop alors il y en a pour nous aussi.

Mon voisin de gauche est un ébéniste à la retraite. Il a quatre enfants et 9 petits enfants. Les petits viennent souvent rendre visite à leur papy. Il est un peu bourru, mais du genre qui cache un coeur gros comme ça. Il a perdu sa femme il y a quelques années. Ses enfants disent qu'ils sont rudement content de le savoir là, bien entouré. Nous en tout cas, on est rudement content de l'avoir. Les enfants l'adorent, ils l'ont baptisé Papybois. L'atelier bois, c'est son domaine. Pour y entrer, on doit montrer patte blanche. Et gare à celui qui oublierai de ranger un outil. Quand les petits le demandent gentiment, et qu'ils se tiennent tranquilles, il les autorise à venir travailler avec lui dans l'atelier. Et ils sont fiers comme des papes. J'hésite à lui demander de me montrer, à moi aussi... à croire on devient timide avec l'âge....

terrasse2Notre maison commune c'est Maurice Sauzet qui l'a conçu dans l'ancienne grange de la ferme. Sur le devant, il nous a concocté une terrasse terrible, un véritable salon d'extérieur. S'il n'en tenait qu'à moi, je pourrais vivre là.  A l'intérieur de la maison, il y a bien sur une cuisine et une grande salle à manger avec une cheminée, un salon avec une grande télé pour regarder les matchs... et aussi une super chouette salle de jeu pour les petits loulous, et une salle de polochons, avec des coussins partout et des matelas, c'est spécial pour chahuter autant qu'on veut. A l'étage, il y a 2 chambres d'amis pour les visiteurs de passage et un dortoir pour que les ados puissent laisser leurs chambres quand on a beaucoup de visiteurs pendant les fêtes. Au sous sol, on a une buanderie et une salle insonorisée ou les ados peuvent jouer de la batterie et organiser des boums. Dans le salon, il y a un piano et souvent le soir, on fait des boeufs terribles ou tout le monde chante les classiques de sa jeunesse. On a aussi une sorte de mini épicerie auto-gérée qui nous permet de faire des achats groupés de nourriture. Tout le monde a la clé, quand on a besoin d'un litre de lait, on se sert et on le marque sur la feuille.

cabane3Dans notre parc, il y a une chouette structure en bois, avec un toboggan et deux balançoires. Il y a aussi un bac à sable et un trampoline. Mais la vraie vedette de notre parc, celle qui fait l'unanimité dans le coeur des enfants, c'est la cabane perchée. Pour jouer à Tom Sawyer. Pour se réfugier et se raconter des histoires. Un endroit loin des adultes, où on peut se réfugier et depuis lequel on peut observer le monde, vu d'en haut. Territoire d'enfance... j'en suis presque jalouse, et je suis pas la seule. C'est vrai quoi, pourquoi est ce que les enfants seraient les seuls à avoir droit à leur cabane dans les arbres?

Et bien ce n'est plus le cas... nous les grands, nous avons aussi notre paradis dans les arbres. Une plate-forme suspendue au milieu des cimes, un peu perdue au coeur de notre parc, loin du bruit. Si vous ne me trouvez pas chez moi ou dans la maison commune, ne me cherchez pas trop longtemps, je suis la haut, à bouquiner, faire du yoga ou simplement profiter de la vie et des odeurs de la foret...

litperche1A coté de notre covoisinage, notre voisin direct est une ferme. Le fermier fait d'ailleurs partie de la famille maintenant, plusieurs fois par semaine il partage nos repas. Il fait du maraîchage bio et il est notre fournisseurs officiels de bons légumes frais. Il a aussi une vache, deux brebis, quelques canards, des lapins, un cochon et des poules. Les petits adorent aller lui rendre visite à la ferme ou dans les champs. Heureusement qu'il aime les enfants.

Mais je dois vous laisser, c'est mon tour de faire la cuisine ce soir...

On s'y croirait non? Bientôt j'espère... en attendant venez participer à mon rêve, l'enrichir et vos idées, le rendre plus vivant encore, le transformer en NOTRE rêve.... Ou bien rêvez la votre, de communauté, et venez nous raconter!

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand. Je vous encourage aussi à visiter les superbes sites d'où elles proviennent:
- les cabanes viennent de la cabane perchée
- la terrasse vient du site Sauzet-Gouzy architecture naturelle
- la piscine de chez Bioteich
- et j'ai piqué mon titre aux paroles de la chanson d'Aldebert "Carpe Diem"

"Ce serait comme un genre de famille Ingals, mais en moins Américain... et en beaucoup plus bien!"